/35
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 1
Nº4
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 2
p.1
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 3
p.2
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 4
p.3
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 5
p.4
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 6
p.5
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 7
p.6
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 8
p.7
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 9
p.8
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 10
p.9
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 11
p.10
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 12
p.11
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 13
p.12
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 14
p.13
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 15
p.14
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 16
p.15
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 17
p.16
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 18
p.17
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 19
p.18
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 20
p.19
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 21
p.20
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 22
p.21
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 23
p.22
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 24
p.23
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 25
p.24
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 26
p.25
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 27
p.26
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 28
p.27
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 29
p.28
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 30
p.29
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 31
p.30
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 32
p.31
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 33
p.32
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 34
4.a
- nº4 : bienvenue à Synthésie City- page 35
4.b

À suivre...



Ce récit vous a plu ?


Dites merci à Colville Petipont
avec un peu d'amour !

0

Diffusez la bonne parole

Colville Petipont

Colville Petipont est un prête-nom assez utile ; sous celui-ci et d’autres je ou lui participe au groupe glorieux des Berbolgruistes, à nombreuses revues photocopiées, écrivaillone poésie et romances longues ; les Cowboys & les Indiens, long feuilleton publié en comixs, jusqu’alors très mal diffusé, connait enfin sa version numérique, sur une plateforme tendance.


contacter

Autres bandes dessinées de Colville Petipont

nº3 : ce qui importe

Cette fois-ci, l’éclair entre en scène ; Platon ne dessine pas ; Kanigou s’ennuie ; P’pa Thunder énonce des théories capitales. (Le tout (...)

#Expérimental
35

Ombres & Bisons : trois prologues

À l’orée des temps, on verrait déjà se dessiner à l’horizon, comme de lourds nuages approchant, ce que serait l’après.

27 2