GRANDPAPIER

/27
François Matton - Inexorablement- page 1
François Matton - Inexorablement- page 2
François Matton - Inexorablement- page 3
François Matton - Inexorablement- page 4
François Matton - Inexorablement- page 5
François Matton - Inexorablement- page 6
François Matton - Inexorablement- page 7
François Matton - Inexorablement- page 8
François Matton - Inexorablement- page 9
François Matton - Inexorablement- page 10
François Matton - Inexorablement- page 11
François Matton - Inexorablement- page 12
François Matton - Inexorablement- page 13
François Matton - Inexorablement- page 14
François Matton - Inexorablement- page 15
François Matton - Inexorablement- page 16
François Matton - Inexorablement- page 17
François Matton - Inexorablement- page 18
François Matton - Inexorablement- page 19
François Matton - Inexorablement- page 20
François Matton - Inexorablement- page 21
François Matton - Inexorablement- page 22
François Matton - Inexorablement- page 23
François Matton - Inexorablement- page 24
François Matton - Inexorablement- page 25
François Matton - Inexorablement- page 26
François Matton - Inexorablement- page 27


Ce récit vous a plu ?

Alors dites merci à François Matton avec un peu d'amour !

3

Ou partagez ce moment de bonheur...

Thibault Balahy

Né en 1973 à St Etienne, à Albi, à St Malo, à Bénarès, thibault balahy se lance dans l’auto-édition et bricole deux récits ("L’homme qui cherchait sa tête",
"Monsieur"). Il aime remplir des carnets, raconter des histoires absurdes et
burlesques et dessiner dans tous les sens pour voir où ça mène.

http://myspace.com/mynameisjohnmcenroe

flickr


contacter

Autres bandes dessinées de Thibault Balahy

L’homme qui cherchait sa tête #2

Qu’est-ce qu’on fait quand on n’a pas de tête ? On la cherche...

#Expérimental
8 1

Ça n’existe pas

Voici une suite de dessins réalisée à quatre mains avec la complicité de François Matton. Il s’agit d’une sorte de ping-pong graphique où (...)

17 7