Edition 2011

24h BD

The rules

You have 24 hour to react upon this text and produce a 24 pages comics (22 pages + cover & back cover) or a 24 seconds animation (Opening &/or Ending included):
“Whether there be any such moral principles, wherein all men do agree, I appeal to any who have been but moderately conversant in the history of mankind, and looked abroad beyond the smoke of their own chimneys. Where is that practical truth that is universally received, without doubt or question, as it must be if innate? JUSTICE, and keeping of contracts, is that which most men seem to agree in. This is a principle which is thought to extend itself to the dens of thieves, and the confederacies of the greatest villains; and they who have gone furthest towards the putting off of humanity itself, keep faith and rules of justice one with another. I grant that outlaws themselves do this one amongst another: but it is without receiving these as the innate laws of nature. They practise them as rules of convenience within their own communities: but it is impossible to conceive that he embraces justice as a practical principle who acts fairly with his fellow-highwayman, and at the same time plunders or kills the next honest man he meets with Justice and truth are the common ties of society; and therefore even outlaws and robbers, who break with all the world besides, must keep faith and rules of equity amongst themselves; or else they cannot hold together. But will any one say, that those that live by fraud or rapine have innate principles of truth and justice which they allow and assent to?”


John Locke, An Essay Concerning Human Understanding (1690)

BLOG


La vidéo des 24h

Comme si vous y étiez.

↑ top


Radio Campus épisode 3

Voici les auteurs soumis au difficile exercice de l’interrogatoire au petit matin.

↑ top


Petit-Déjeuner

↑ top


Tsegorama

Nos amis du Tsegorama travaillent aussi sur la contrainte de ces 24 heures. Mais en musique s’il vous plaît !

En écoute ici : http://www.la8.be/la8/direct Avec le mot de passe 8x8.

↑ top


Radio campus épisode 2

Le marathon nocturne et sonore ne fait que commencer. Réjouissons-nous !

↑ top


Avant-goût d’animation

↑ top


Concours de t-shirts bédé

↑ top


La nuit tombe, les pizzas aussi

↑ top


Prosciutto

Ca y est,les pizzas vont bientôt débouler sur l’avenue Héger et y a rien à dire, le moment des pizzas, c’est un moment charnière des 24h. D’abord parce que c’est le moment de la pause collective, où personne n’échappe à la question:"et toi,t’en es où?". Automatiquement une prise de conscience se fait et là, la situation n’est pas du tout la même pour chacun. Après 8 heures de boulot, à un tiers de l’épreuve et devant la terrible nuit qui s’avance, il y a ceux qui sont déjà bien avancés (7 à 9 pages) et qui ne doutent pas de l’issue heureuse de l’événement. Mais il y a aussi ceux qui sont bien avancés...et qui stressent quand même. Il y a ceux qui ne sont pas nécessairement bien avancés mais qui montent en puissance, qui tiennent une idée, un style graphique rapide et qui iront jusqu’au bout, sans trop de souffrances. Y a les insouciants aussi bien sûr qui, peu importe leur niveau d’avancement, ne stresseront jamais vraiment.Et puis il y a ceux qui...ceux qui, après 8h, se demandent encore quelle forme va prendre leur histoire, s’ils vont travailler en noir et blanc ou en couleurs, s’ils auraient pas mieux fait de faire de l’animation que de la BD ou l’inverse...bref ceux qui galèrent et pour qui la pizza aura un goût différent. La 4 Saisons n’aura pas trop de goût, la prosciutto goûtera la Calzone...

↑ top


Et pendant ce temps là...

↑ top


Les mains du labeur

↑ top


Du côté de l’animation

Grande concentration du côté des animateurs...

↑ top


Radio Campus épisode 1

Les 24 heures de la radio : top départ !
Premiers invités : Erwin Dejasse, Johanna Lorho et William Henne.
Aux micros : Philippe et Stéphane de l’Employé du Moi.

↑ top


Le début de l’aventure

Voilà, les 24 heures de la bande dessinée c’est parti !
L’ambiance est déjà studieuse. On fait le plein de café et on attaque.

↑ top


La veille

J-1, les premiers auteurs arrivent, entre introspection et tourisme engagé.

↑ top


La préparation

Ça fait une semaine que ça dure. Des coups de fils, des discussions et des emails, et encore de emails à envoyer et ces petits doigts qui sont en sang à force de taper tout ce code sur ce clavier de plus en plus dur. Mais enfin, on y arrive, et à chaque fois on se dit qu’on ne nous y reprendra plus, les 24h à préparer c’est au moins autant l’enfer qu’une fois que ça a démarré... Car bien sûr il y a ceux qui préparent ces 24h, qui les mettent en place, courent dans tous les sens, essaient de ne rien oublier et puis il y a ceux qui participent, alors quand ce sont les même personnes, ça fait beaucoup, mais qu’est-ce qu’on aime ça.

↑ top